Refermer le menu

Les Vivres de l'Art

+ de détails
En 2008, le sculpteur Jean-François Buisson signe un bail emphytéotique avec la Mairie de Bordeaux pour occuper deux anciens abattoirs des Vivres de la Marine classé monuments historiques. Entre les deux une place arborée et tranquille bordée par le tramway.

Il crée alors un pôle culturel transdisciplinaire avec des ateliers de création, une galerie et une résidence d’artiste, à l’extérieur : l’Open b’Art pour consommer gratuitement et sans modération de l’art.

 
Les Vivres de l’Art, devient alors un espace de diffusion de la production de l’atelier et du monde qui l’entoure dans un esprit de transversalité et d’ouverture.
 
Les Vivres de l’Art proposent une activité organisatrice, l’association programme et produit des artistes toute l’année par le biais d’événements et de projets organisés en son nom.
Elle a pour but de favoriser la mise en réseau d’artistes mais aussi de provoquer la rencontre avec le public.
C’est la mission dédiée à la galerie qui accueille des artistes.
 
L’association n’a pas de velléité à être exclusive sur l’organisation d’événements, mais plutôt à révéler un potentiel, créer une dynamique et accompagner des projets qui convergent avec ses objectifs.
Les Vivres de l’Art c’est donc aussi une structure d’accueil pour divers projets artistiques. En apportant son soutien (technique, logistique et administratif) elle permet la création et l’évolution d’événements. L'association arbore alors un rôle de vitrine de la production artistique régionale et nationale, en faisant profiter de sa visibilité.
D’année en année, les projets qu’elle accueille se voient grandir et progresser. En accord avec ses objectifs artistiques, chaque proposition est étudiée et porte à être reconduites. Elle facilite la diffusion d'artistes émergents et participe à l'animation et la vie culturelle du quartier, s’insérant toujours avec cohérence dans le projet de réhabilitation de la zone Bassins à Flot.
 
La dynamique que l’association défend entraîne un engouement considérable auprès des acteurs culturels Bordelais et même internationaux. L’affluence nous pousse à travailler en concomitance, et à créer de nouvelles collaborations régulièrement.
 

AddThis Sharing

Hide
Show