Refermer le menu

You blocked me on Facebook

infos pratiques
You blocked me on Facebook
Photo : Laurence De La Fuente en scène dans le spectacle “Uniquement les Amis"
Crédit photo Xavier Cantar

DW : Uniquement les amis... D'où vient l'idée ?
Facebook est bien souvent considéré comme un médium dangereux, à travers lequel les jeunes risquent de perdre toute notion d’intimité, ce réseau social masquant la frontière entre espace public et espace privé. Les analyses pertinentes de Bernard Stiegler ou de Michel Bénasayag posent  le risque de la perte de savoir au profit du marketing ou du personal branding (c’est à dire le fait de devenir soi même une marque, un identifiant marchand). Facebook est un endroit où tout s’échange dans une logique libérale (les images, les réputations, les amis aussi… mais peut parfois être le lieu du troc des savoirs, et des révoltes aussi. Le phénomène majeur, c’est d’abord l’aspect générationnel. Il y a une génération Facebook comme il y a eu une génération 68, une génération Punk… L’identité générationnelle des jeunes adultes s’est forgée dans ce réseau social. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai désiré travailler sur un plateau autour de cet enjeu. C’est aussi parce que le mur Facebook, est le lieu d’une mise en scène, d’une représentation de soi même. Il faut en effet avoir les meilleurs amis (c’est-à-dire les amis à la plus large plus-value en terme d’audience), les bonnes musiques, les bonnes photographies, les bonnes références. Il y a le mur et les décorations sur le mur. De même, cette notion de profil qui, en fait, renvoie, à la question du personnage, du masque théâtral. Interroger la terminologie facebookienne : Les commentaires, les contributions, les statuts, les like, les dislike, dans une logique binaire qui est aussi celle de la machine. J’aime, j’aime pas. On peut critiquer ces commentaires, qui, comme les tweet en 140 signes, peuvent renvoyer à une logique de l’économie de la langue, mais on peut aussi les envisager comme des haïkus de l’infra-ordinaire, une forme d’écriture du quotidien. Y compris dans les tics de langage de Facebook, expressions françaises dérivées et mal traduites de l’américain : En mode pause, en mode travail (in the mood for …), quand soudain la neige, quand soudain le bac avec cette obligation de la géolocalisation.


DW : Les réseaux sociaux sont partout. Ils rebattent peut-être le sens de mots traditionnels comme "aimer" ou "amis". A quelle réflexion nous invite la pièce ?
Ce monologue axé sur l’aspect sensible d’un réseau social  pose  la question du réel et de la fiction et la virtualité du sentiment amoureux dans un dispositif, celui d’un réseau social, en l’occurrence Facebook, où les liens partagés, (photographies, musiques, films) proposent leur propre dramaturgie. Avec Facebook, chacun, en mettant en scène, commentant, scénarisant, illustrant sa propre vie est à la fois objet et sujet d’un reportage sur son présent, ses émotions, en exposant ses références et associations musicales, cinématographiques, philosophiques…


DW : Une pièce analogique dans une Semaine Digitale... A qui s'adresse ce spectacle qui a déjà séduit toute l'équipe de la Semaine Digitale ?
A tous les geek et les autres, aux ados comme à leurs parents et grands-parents.


DW : Vous lancez une campagne de financement participative sur HelloAsso. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Nous avons travaillé depuis deux ans dans diverses résidences théatrales autour de ce projet. Si nous faisons aujourd'hui appel à un financement participatif  c'est dans l'urgence de la création et la nécessité de ces dernières répétitions qu'il nous a fallu ajouter au calendrier. Aussi ce soutien nécessaire nous permettra de travailler dans des conditions de production plus souples et de financer :
- une partie des rémunérations des artistes et techniciens engagés
- leurs frais de déplacement et d'hébergement
- l'acquisition de matériel technique
- de nous aider sur notre tournée
- de dénicher une jolie robe à notre actrice.
--> Le projet


S'INSCRIRE A LA NUIT DU WEB ET DE L'INNOVATION 
 

AddThis Sharing

Hide
Show