Refermer le menu

Tous ensemble, Joomla!

infos pratiques
Tous ensemble, Joomla!
Rencontre avec Eric Lamy, président de l'Association Francophone des Utilisateurs de Joomla!
DW: M. Lamy, vous êtes représentant France de la communauté de JOOMLA. Comment qualifieriez-vous aujourd’hui le développement de JOOMLA et de la communauté qui y travaille dessus ?
Le web est en mouvement permanent et sa vitesse est vertigineuse. Non seulement les habitudes des internautes vont et viennent au rythme des modes mais les logiciels qui créent le web comme Joomla! se modifient en profondeur pour suivre ces tendances. C'est la raison pour laquelle la communauté Joomla!, représentée au niveau mondial par Open Source Matter (OSM) a fait un changement de direction radical en 2012 avec le lancement de la version 2.5. En effet les gestionnaires de sites, qu'ils soient de simples amateurs ou des entreprises à très fortes fréquentations, réclamaient une réorientation de notre CMS.
Pour les premiers c'étaient une gestion simplifiée des mises à jour, la possibilité de gérer de nouvelles extensions directement depuis leur site et non en allant à la pêche sur une plateforme externe, une gestion des médias facile et rapide car tous connaissent l'importance des médias en terme de référencement. Pour les second, les "corporates", la demande était surtout au niveau des ACL (Acces Control List) qui leur donneraient la possibilité de reproduire les droits utilisateurs avec une granularité telle qui l'ont sur leur SI interne. La gestion des migration et des mises à jour était aussi une demande forte, la mise en avant du framework Joomla! et l'incroyable capacité donnée aux développeurs de s'appuyer sur ce framework pour développer des applicatifs d'entreprises à très forte valeur ajoutée.
Si je vous parle de ce changement amorcé en 2012 avec la version 2.5 c'est pour pouvoir vous dire qu'un vrai changement de fond a été fait au niveau international et que le CMS Joomla! tel que nous le pratiquons aujourd'hui nous a fait redécouvrir notre métier de créateur et de gestionnaire de site internet. Lors d'une interview au JournalDuNEt j'ai utilisé cet expression qui à mon avis résume bien le Joomla! d’aujourd’hui et de demain, je me permets de vous la recopier ci-dessous :
"Journal du Net: Que demanderiez-vous à la solution aujourd’hui ?
Eric Lemy : En tant que président de l'AFUJ ou en tant que professionnel utilisant Joomla! pour réaliser ses projets ? Je plaisante car la réponse serait la même. En effet la version 3 de Joomla! a répondu à tellement d'attentes de l'ensemble des utilisateurs, professionnels ou amateurs, que nous nous sommes retrouvés comme des enfants ouvrant leur cadeau au pied du sapin. Et depuis lorsque je lis la feuille de route donnée par Open Source Matters (OSM) j'ai l'impression d’écrire ma liste au Père Noël chaque jour :

- Sécurité accrue,
- Optimisation du référencement (SEO) avec notamment une intégration encore plus avancée des MicroData,
- Insertion des bases du futur CCK Joomla! l’UCM (Unified Content Managment) qui gère déjà sur la version courante les Taxonomies dans Joomla! (Tags),
- La gestion du versioning,
- Et bien sûr la généralisation des mises à jour assistées. Aujourd'hui on met à jour son Joomla! en quelques clics seulement et une grande partie des éditeurs ont déjà adopté ce processus"
La communauté aussi a évolué. Même si les orientations sont toujours centralisées au niveau international par OSM, elle est aujourd'hui organisée en pôles distincts : développement, événements, traductions, communication, etc... Et grâce aux équipes qui composent chaque pôle l'avis de la communauté dans sa globalité est demandé pour les développement à venir. Dans le monde du Logiciel Libre et de l'Open Source il est établi que chacun peut disposer des sources et d'en faire ce que bon lui semble. Malgré tout peu de solutions libres subissent des forks comme Joomla! a pu en vivre avec la séparation de l'équipe Mambo et si ce mois-ci nous fêtons les 9 ans de Joomla! avec tant d'enthousiasme c'est que chacun d'entre nous, quelque soit son pays ou sa langue se sent appartenir à un groupe solidaire et incroyablement actif (voir l'article de la présidente du mois de septembre sur le magazine Joomla!).
Quelques exemples :
  • Les Joomgroupes Depuis 2008 nous animons tous les mois des rencontres locales que nous appelons des Joomapéro, ces rencontres permettent aux utilisateurs de Joomla!, professionnels ou pas, de se rencontrer et soit de discuter autour d'un verre, soit d'assister à une présentation d'un composant particulier, soit de soumettre aux autres un problème particulier rencontré sur son propre site. Ces rencontres ont lieu aujourd'hui au Node, l'espace de coworking de la ville de Bordeaux animé par l'association Aquinum. Et des rencontres comme celles-ci il y en a aussi chaque mois à Paris, à Lyon, à Toulouse, à Nice, ... Ces groupes locaux que nous nommons Joomgroupes existent aussi à l'étranger sous le nom de Joomla! User Group (JUG) et ce sont plus de 175 JUGs qui animent localement les communautés.
  • Les JoomlaDay Les JoomlaDay sont des rencontres annuelles d'utilisateurs. Elles ont souvent lieu dans des endroits de type Palais des Congrès, comme celui que nous avions organisé en 2010 au Palis des Congrès de Bordeaux, et permettent à la communauté d'écouter et/ou de rencontrer les acteurs majeurs de la planète Joomla!. Avec plus de 175 JUGs organisateurs c'est chaque semaine plusieurs JoomlaDay qui se produisent autour du monde 
  • Le J&Beyond Cette manifestation a lieu une fois par an et est exclusivement destinée aux développeurs Joomla!. C'est l'événement par excellence pour tout ceux qui pensent et parlent une langue qui échappe à la plupart d'entre nous. :) Et, petite parenthèse chauvine, c'est avec beaucoup de fierté que nous pouvons y voir des bordelais chaque année.
Carte des JUGs à travers le monde

DW : Le Web est de plus en plus social : comment les CMS prennent ce tournant ?
C'est vrai, le web devient de plus en plus social. Et à tout niveau le CMS doit s'adapter. Tout d'abord sur la rédaction et création de contenu. Les balises historiques de type meta-description ou meta-auteur ne sont plus suffisante. Le CMS doit aujourd'hui intégrer également les élément OpenGraph dans son entête afin de favoriser la diffusion sur les réseaux sociaux. Il ne serait plus concevable de livrer un article au public sans maîtriser l'affichage que celui ci aura sur Facebook. Image dédiée, description dédié, lien raccourci sont un passage normé, habituel et quotidien pour tout rédacteur. Le rôle du CMS est de simplifier la partie technique afin que celle-ci devienne invisible pour l'utilisateur final tout en étant optimale pour les outils, y compris si ceux-ci ne sont qu'une tendance comme par exemple l'autorship, abandonné finalement par Google.
Que ce soit avec les balises OpenGraph, les authorship/ authorrank, les MicroDatas, RDFa ou autres données structurées, le native advertising ou la micro-vidéo le CMS se doit de répondre nativement à ces demandes en toute transparence pour l'utilisateur final. 


DW : Parlez-nous un peu du Mexique …


Je vous parlais dans la question sur les CMS des manifestations qui permettent à la communauté de se rencontrer. Les Joomapéros au niveau local, les JoomlaDays au niveau national et la Joomla! World Conference (JWC) au niveau international. La JWC est LA manifestation de l'année, celle que chaque membre de la communauté Joomla! souhaite se rendre car elle rassemble sur trois jours les acteurs majeurs de la communauté Joomla! à l'échelle de la planète. Je suis acteur dans la communauté francophone depuis 2009, année ou je suis entré au Conseil d'Administration de l'AFUJ. Depuis j'ai beaucoup travaillé pour essayer de rassembler la communauté francophone autour de Joomla! . Par exemple en prenant en charge l'organisation du premier JoomlaDay français hors de la capitale (Bordeaux 2010), en participant activement à l'organisation des suivants, en aidant la communauté algérienne a créer la première Association Algérienne des Utilisateurs de Joomla! et leur premier JoomlaDay (il y a aujourd'hui 3 JUGs en Algérie), en travaillant avec l'Afrique de l'ouest, le Maroc, et bien d'autres actions encore.
Aujourd'hui en tant que président de l'AFUJ j'ai la possibilité d'aller au Mexique pour représenter à travers mon poste  l'ensemble de la francophonie et de rencontrer les acteurs majeurs de la communauté internationale pour débattre avec eux d'un thème qui m'est cher : comment animer une communauté locale et promouvoir la "marque" Joomla! auprès des professionnels.
En effet Joomla! est une solution parfaitement adaptée aux PME et aux grands comptes et, comme je le disait plus haut, en s'appuyant sur son framework et sur l'ensemble des professionnels de qualité que nous avons en France, nous  créons aujourd'hui des listes à très fortes valeur ajoutés, message que nous devons faire passer aux décideurs. C'est ce que nous avons commencé à faire avec la journée pro à Paris en mai 2014 et que, le contenu est encore confidentiel, nous ferons mieux encore pour la journée pro de 2015.
Joomla! en swahili signifie "tous ensemble", ce voyage au Mexique est donc une chance pour moi d’emmener tout le monde : les amateurs, les professionnels, les développeurs, les graphistes, les intégrateurs, et tout les autres.

AddThis Sharing

Hide
Show