Refermer le menu

Oenoledge management

infos pratiques
Oenoledge management
Photo : Amélie Nollet, social media manager, organisatrice de la WebWine 
DW : On constate qu'il existe sur les réseaux sociaux des critiques ou des producteurs à très forte audience dans le domaine du vin. Un événement en ligne organisé en Février 2013 à Bordeaux avait rassemblé plus de 2 millions de personnes. Comment expliquer cette forte résonance du vin sur la toile ?
Cet événement a connu une forte résonnance sur la toile, car pas uniquement réservé à l’élite ou aux professionnels du monde viticole, et il a été ouvert à tous : les amoureux, les passionnés, aux personnes intéressés par le monde du vin. Il a donné la parole à tous les amateurs, des plus novices aux plus aguerris. Cet événement a été un moment de discussion autour du vin à l’échelle internationale grâce aux réseaux sociaux, qui ont permis ce partage à grande échelle. Une réelle conversation a été initiée : un événement unique, ludique, novateur et collaboratif : une dégustation 2.0 !
Un grand appel avait été lancé sur la toile pour "partager l'esprit du vin sur internet ". De nombreux internautes y ont répondu en créant un moment privilégié, où tout internaute connecté pouvait participer. Des milliers de personnes ont répondu via le hashtag #TWPBX, autour de la découverte, du partage et de l’amour du vin. Ce premier rassemblement online autour du vin a été un succès car il a permis de démocratiser la parole du vin sur les cinq continents. La « Twitt Wine Party », renommée « La WebWine » a rassemblé, d’une part les amoureux du vin, mais aussi quiconque désirant parler de vin et de ce que cela évoque pour lui. Il ne s’agit pas de parler uniquement du vin de Bordeaux, mais du vin en général, et les sujets liés étaient d’une diversité incroyable pouvant trouver échos auprès d’un large public, de donner envie à de nouveaux publics de le découvrir et à participer.
De plus, de nombreux blogueurs et e-influenceurs ont répondu largement à notre appel et ont relayé cet événement. Ils ont initié la discussion sur des sujets aussi variés que les « voyages”, le “vin et famille”, la “rencontre”, la “culture”, “le vin et le partage”, “j’y connais rien”, “je n’aime pas”… (Et bien plus encore). Rappelons l’usage du hashtag #TWPBX : « Rejoignez-vous à nous où que vous soyez, en Afrique de l’Est ou de l’Ouest, en Turquie, en Allemagne, en Autriche, en Grèce, en Albanie où au Japon. En effet, la WebWineParty est partout, là où se trouvent les bons vins et ses amoureux ».
Et ceci a été aussi possible grâce à l'énergie et le savoir-faire d'un groupe de passionnés bordelais, une équipe soudée.
 
DW : Pouvez-vous nous décrire le fonctionnement de La WebWine ?
Nous profitons d’une réelle communauté de #Winelover et de professionnels du web qui existe à Bordeaux, et nous voulons faire partager ce savoir-faire et notre passion avec tous les internautes.
Munis de toutes les armes du Web 2.0, nous lançons de nouveau un appel aux internautes pour venir nous rejoindre pour un moment convivial autour du vin, du web et des plaisirs de la dégustation, le 17 octobre prochain.
Nous allons proposer aux internautes de nous poser toutes les questions
qu’ils n’auraient jamais osé poser sur la dégustation et d’y répondre sur la toile avec une équipe d’experts : professionnels connectés, blogueurs passionnés et community managers performants. Un site internet a été créé pour présenter notre concept (côté Rouge), déposer des astuces et lancer des discussions (côté Blanc) mais aussi pour offrir un espace de communication ouvert à tous (côté Rosé) : www.lawebwine.fr.
Sans oublier les réseaux sociaux via un hashtag unique, #lawebwine, afin de recueillir toutes les questions, suggestions et conseils des internautes. Nous souhaitons ouvrir la discussion et fédérer sur tous les sujets lié à la dégustation et au Web : la joie d’une dégustation entre amis, le pouvoir de l’imaginaire du vin qui ouvre nos sens, la diversité des mots du vin, le partage des sensations, le pouvoir du web pour partager, échanger, quelque soit son niveau de connaissance, son lieu géographique.
Rejoignez-nous dès à présent sur :
 


 
DW : Vous avez choisi un thème universel : comment comptez-vous impliquer les blogueurs de tous les pays sur ce sujet ?
« Chacun de nous a des amis sur la toile. L’objectif est d’impliquer et de fédérer toutes nos connexions sur les réseaux sociaux. »
Nous sommes également des hommes et des femmes 2.0 et nous utiliserons les réseaux sociaux pour entrer en contact et communiquer auprès de tous blogueurs de tous les pays. L’univers du vin a un énorme avantage, il existe une fabuleuse communauté (initiée par Luiz Alberto) autour du vin : des #Winelover connectés, qui s’apprécient, se parlent et se retrouvent sur la toile.
Le principe universel aujourd’hui sur les réseaux sociaux et qu’il faut « devenir intéressant pour susciter l’intérêt », c’est l’objectif que nous nous sommes fixés. Le vin comme le web a un univers, des règles et des prescripteurs. Nous voulons rassembler ces deux univers et prouver leur intérêt en communiquant avec passion sur nos domaines d'expertises, nos messages seront partagés par le plus grand nombre.
Alors rassemblons-nous pour partager notre passion du vin et du web le 17 octobre !
De plus, nous ne négligerons pas les canaux classiques de communication, ils sont importants. Aussi, dans les prochaines semaines un communiqué de presse sera diffusé auprès des relais reconnus dans le mode du vin et de la presse pour présenter notre concept et leur donner envie de nous soutenir.

AddThis Sharing

Hide
Show