Refermer le menu

"Nous repoussons les limites de la science des données dans le domaine du voyage"

infos pratiques
"Nous repoussons les limites de la science des données dans le domaine du voyage"
photo : Nicolas Ferrary, Directeur France d'Airbnb

Une interview de Nicolas Ferrary, directeur France d'Airbnb pour La Nuit du Web et de l'Innovation.
DW : Le Data mining lié à une offre adaptée est la clef de réussite de nombreux services en ligne. Quel est le montant des ressources dédiées au data management par Airbnb?
NF : Comme la plupart des entreprises du web, nous cherchons à fournir la meilleure expérience utilisateur en analysant énormément de données. Les données sont au coeur de chaque décision, nous sommes une entreprise "data-driven". Le travail de notre équipe de spécialistes des données et celui de notre management stratégique sont intrinsèquement liés. Nous pensons que nous repoussons les limites de la science des données dans le domaine du voyage, et cela requiert des outils de premier choix comme notre système Mesos, développé en interne. Notre problématique en termes de données est de trouver le moyen de rendre la recherche personnalisée. Nous voulons que nos voyageurs trouvent le meilleur logement pour eux lorsque qu'ils font une recherche. L'équipe data sciences et analyses est en constante croissance: https://www.airbnb.fr/jobs/departments/data-science-analytics.

DW : Airbnb est un exemple d'une nouvelle économie de partage qui inspirent de nombreuses entreprises, comme ici à Bordeaux et à plus grande échelle. Assiste t-on à un changement profond dans la manière de consommer ? Ou s'agit-il d'une tendance ?
NF : Airbnb participe d'un profond changement dans la manière de consommer en général, et le voyage en particulier. Lors d'un sondage que nous avons effectué auprès de notre communauté de voyageurs à Paris l'an dernier, 93% d'entre eux affirmaient qu'il souhaitaient "vivre comme des locaux" pendant leur séjour. En permettant à des voyageurs du monde entier de louer pour quelques jours le logement d'un habitant, Airbnb est au coeur d'une nouvelle forme de voyage, davantage basé sur l'expérience. Il s'agit aussi d'un système vertueux, car devenir hôte et louer son logement permet à son tour de partir en vacances. L'économie collaborative n'est donc pas un feu de paille, mais bien une nouvelle facette de l'économie, où les particuliers sont directement acteurs du système. 

DW : Au delà du service d'hébergement qu'il propose, Airbnb accorde une grande importance aux gens, leurs préférences, leurs projets. De quelle manière Airbnb gère t-il cela?
NF : L'humain est au coeur de la communauté Airbnb. Nous offrons la plateforme, qui est en ligne, mais au final ce sont nos hôtes qui fournissent l'expérience Airbnb, et cela dans le "réel". Nous travaillons donc main dans la main avec notre communauté pour que l'esprit Airbnb soit préservé à mesure que notre communauté croit. Nous mettons de nombreux outils à leur disposition et nous organisons régulièrement des événements dans toute la France pour être au plus proche de nos utilisateurs. Nous avons récemment mis l'accent sur l'hospitalité avec des petites conférences visant à partager les bonnes pratiques pour accueillir au mieux les voyageurs.

S'INSCRIRE A LA NUIT DU WEB ET DE L'INNOVATION

AddThis Sharing

Hide
Show