Refermer le menu

La loi du renouvellement permanent - un dialogue avec Epitech

infos pratiques
La loi du renouvellement permanent - un dialogue avec Epitech
Comment faire face au besoin d'adaptation et d'innovation permanents ?
Epitech, qui sera présent le 17 octobre au Hangar 14 pour la Nuit du Web, répond à nos questions :
 

Une interview d'Ornella MARCHIVE pour la Semaine Digitale


DW : Epitech est connu pour avoir initié très tôt des pédagogies participatives, qui ont inspiré d’autres écoles. Comment la mettez-vous en oeuvre à Bordeaux ?
Au quotidien nos étudiants sont confrontés à des problématiques réelles, d’entreprise et sont soumis aux mêmes enjeux ; l’objectif pédagogique est de les emmener rapidement vers l’autonomie, la rigueur et l’efficacité. Aujourd’hui, les métiers liés au numérique, au digital et à l’informatique en général sont en perpétuelle évolution, ils doivent être proactifs et comprendre le monde qui les entoure.

DW : L’innovation, c’est aussi décloisonner des compétences au sein d’un même campus. Parlez-nous du projet mené avec l'ISEG sur la visualisation de données...
Justement, pour comprendre au mieux les réalités professionnelles nous avons, depuis déjà 3 ans, réuni des écoles aux compétences transverses (et nécessaires à toute organisation) au sein d’un même campus. Et cette année pour la 1ère fois des étudiants d’EPITECH, d’E-Artsup (création numérique), et d’ISEG Marketing & Communication School ont travaillé ensemble durant presque 5 mois pour répondre à : « comment rendre la ville de demain intelligente ; l’utilisation des données peut-elle faciliter notre quotidien », en partenariat avec la Mairie de Bordeaux et le groupe SOGETI en support technique.
Ce projet a plusieurs objectifs : amener des réponses aux problématiques posées par la Ville et la data bien sûr, mais aussi faire travailler ensemble des étudiants issus d’écoles très différentes car dans leur carrière future, c’est ensemble qu’ils seront amenés à travailler et en particulier dans les entreprises numériques. Comprendre les contraintes de chaque métier, instaurer une pluridisciplinarité des équipes.

















DW : Quel est le profil de vos étudiants ? Que diriez-vous à des lycéens qui se demandent si les métiers du numérique les concernent ?
Nos étudiants sont avant tout des passionnés, des technophiles, des curieux. Pour réussir, dans tout domaine, la première des motivations reste l’envie, l’envie d’en savoir chaque jour davantage sur un domaine qui nous intéresse.  Et pour cela, à EPITECH nous avons choisi de nous appuyer sur une pédagogie active, par la pratique et la responsabilisation, mais aussi qui fait appel à la force de travail et à une certaine capacité d’adaptation. C’est ce que demandent aujourd’hui les entreprises du Numérique, et nous mettons tout en œuvre pour former des étudiants aguerris et acteurs de ce monde.

S'INSCRIRE A LA NUIT DU WEB ET DE L'INNOVATION 

 

AddThis Sharing

Hide
Show