Refermer le menu

Je & nous : un community management à la première personne

infos pratiques
Je & nous : un community management à la première personne
Alexandre Vendé, blogueur bordelais nous dévoile tous ses « Bons Plans pour un voyage à New York »

Photo : Alexandre Vendé par « Lovely Sparkle Photography »
DW : Bonjour Alexandre, pouvez vous nous rappeler la genèse de votre site "Les bons plans pour un voyage à New York » ?
Après un voyage de noces  à New York en Avril 2008 où j’avais tout organisé en cherchant des informations sur de nombreux sites internet, des forums, des blogs mais aussi des guides de voyage, je me suis dit qu’il n’existait pas un site qui rassemble le maximum d’informations nécessaires pour préparer au mieux son séjour à Big Apple.
Ainsi j’ai crée ce blog des « Bons Plans pour un voyage à New York »en octobre 2008  tout en étant enseignant d’EPS en parallèle.
Le blog a de suite plu aux internautes, et j’ai réussi à gagner une communauté qui me suivait tout en monétisant également mon blog.
Depuis Juillet 2012, je suis maintenant en disponibilité en tant qu’enseignant et donc blogueur professionnel.
Mon blog accueille entre 3000 et 5000 visiteurs uniques par jour suivant les périodes de l’année, et la communauté des French’Yorkers (nom que j’ai donné aux personnes de ma communauté) grandit chaque jour de plus en plus.
 
DW : Il y a une écriture très "première personne" dans votre site. C'est important, de personnaliser le style ? Diriez vous que le site s'appuie un peu sur votre identité ?
Oui le « blog » doit à tout prix être à la première personne. Pour moi c’est justement ce qui différencie un site internet d’un blog. 
L’auteur doit s’engager, délivrer son propre message et ne pas hésiter à se mettre en avant. C’est justement ce qui marquera la différence avec des sites internet généralistes.
Ainsi oui, mon blog s’appuie sur ma propre identité avec notamment ma petite famille (ma femme Céline et mon fils Marius), mon vécu et mes émotions.
D’ailleurs j'écris régulièrement dans les articles du blog que mes bons plans et mes coups de coeur sont complètement subjectifs. Car bien entendu les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

 
DW : Vous êtes "Alex les bons plans » avec votre blog Bons Plans Voyage New York. Comment faites vous vivre la communauté autour de vous ?
Tout d’abord je l’ai vraiment conquise en étant moi-même et c’est ma plus grande fierté. 
Je ne joue pas un rôle de composition, et je pense que c’est aussi cela qui fait la différence.
Ensuite entre mon blog et ma page Facebook , je pense qu’il y a eu une différence au niveau de l’acquisition de French’Yorkers.
Je pense que sur mon blog, c’est essentiellement mes conseils et bons plans qui ont permis de conquérir la communauté.
Alors que sur ma page Facebook, c’est plus le côté « Entertainment » qui a permis de générer une croissance du nombre de fans. Tous les jours, j’ai fait le choix de publier un nombre très précis de post Facebook (à 8h, un Good Morning New York avec une jolie photo, à 10h, une information sur la ville, à 11h, un évènement culturel, à 12h la météo du jour à NY, à 14h et 16h une jolie photo, à 18h un évènement culturel, à 19h un post en rapport avec mon propre réseau social New York French Connection, à 20h un article du blog mis en avant et à 21h un Good Night New York avec une jolie photo de NY de nuit.). 
Ainsi à n’importe quelle heure en journée, les French’Yorkers savent que sur la page Facebook des BPVNY, ils trouveront des informations sur NY, mais surtout des photos leur permettant de rêver en se remémorant leur dernier voyage à NY et/ou alors d’imaginer leur futur séjour.
Ensuite je n’hésite pas de temps en temps à mettre quelques infos ou photos personnelles et mes French’Yorkers me le rendent bien. 
Par exemple en avril dernier, lors de notre séjour à New York avec ma femme, nous n’avions plus de lait en poudre pour notre petit Marius (qui avait à cette époque 7 mois). Ainsi en postant sur ma page Facebook une annonce demandant à quelqu’un de nous venir en aide en achetant ce lait dans une pharmacie en France et de nous le ramener à New York, si cette même personne avait un vol le lendemain sur New York, j’ai eu énormément de réponses positives et de soutien. Et dès le lendemain, un couple de parisien m’avait acheté cette boite de lait et me gentiment ramené en avion.
Bref les French’Yorkers sont une grande famille et c’est vraiment cela qui me fait le plus plaisir.
 
 
DW : Quelles sont les bornes que vous placez dans la diffusion de votre image et l'association de votre image à votre marque ?
J’essaie bien entendu de garder un minimum d’intimité et ne diffuse pas sur les réseaux sociaux n’importe quelle image ou information. J’essaie vraiment de gérer mon image pour avoir un maximum de proximité avec ma communauté, tout en veillant à garder une intimité maximale. Il est bien entendu difficile de réussir à placer convenablement le curseur entre les deux, mais pour l’instant avec ma femme, nous pensons 
 
 
DW : Votre meilleur souvenir récent lors d'un voyage à New York !
C’est la découverte d’un bar un peu underground appelé Fat Cat situé dans le quartier de Greenwich Village. On peut y écouter jusqu’à 3 concerts par soir (jazz, pop, …) et on peut y jouer à un tas de jeux de sociétés (backgammon, scrabble, échecs …) mais aussi des jeux tels que le baby-foot, le ping pong, le billard, … tout en buvant une bière locale. L’ambiance qu’il y a dans ce bar est très conviviale et surtout avec une grande majorité de jeunes new-yorkais. Une superbe découverte !!!

S'INSCRIRE A LA NUIT DU WEB ET DE L'INNOVATION

AddThis Sharing

Hide
Show