Refermer le menu

CODE OF WAR III : Rise of the vélos

infos pratiques
CODE OF WAR III : Rise of the vélos
David Mouton, co-fondateur de la communauté digitale TTFX, et membre de l'association Okiwi, présentera à l'occasion de la Nuit du Web et de l'Innovation les résultats de sa compétition CODE OF WAR.


DW : La problématique des systèmes de transport intelligents est un enjeux majeur pour toutes les grandes villes. Nous savons que la croissance indéfinie des infrastructures n'est pas possible et qu'un mix de solutions devra être inventé pour rendre la mobilité de tous possible dans la durée. Comment Code of War participe-t-il à cette logique ?
Code of War est un TTFX au même titre que les conférences que nous organisons. Cet évènement véhicule donc les mêmes valeurs, notamment le désir d’apprendre et de partager un savoir.
Nous proposons donc ce hackathon en parti parce que nous avons la conviction que le jeu est une des formes les plus efficaces pour apprendre.
Le sujet de cette année vient d’une discussion avec Raphael Cherrier, le CEO de Qucit, sur le travail qu’il menait sur les transports intelligents, le rôle de la donnée,  et les enjeux de demain.
Nous avons alors imaginé un jeu qui exploiterait les données mises à notre disposition  par les différents services Open Data de la CUB.
Code of War sensibilise depuis plusieurs semaines déjà, de façon ludique, des développeurs à l’utilisation de la donnée pour optimiser le ramassage des VCub.
Nous avons  également fait quelques interventions dans les écoles d’informatique comme Epitech, MMI, Exia Cesi, et IngéSup


DW : Concrètement, pouvez-vous nous expliquer le déroulement de ce défi ?
On joue à Code Of War comme on pourrait jouer à un jeu de société, sauf qu’on n’aurait pas le droit de jeter les dés.
Les joueurs vont donc programmer un robot virtuel, une IA, et l’envoyer jouer à leur place.
Cette année ce robot devra envoyer une camionnette de ramassage sur les stations de VCub qui ont trop de vélo pour en prendre, et en déposer sur celles qui n’en ont pas assez.
Après c’est comme regarder un match à la télé, le robot du joueur va affronter celui d’un autre joueur, pendant 5 minutes. Celui qui a le plus gros score l’emporte.
C’est Darwin qui accueille l’évènement cette année, le 17 octobre prochain.  Les IA vont s’affronter toute la journée jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que deux. On se retrouvera alors le soir même lors de La Nuit du Web pour assister à la finale.

S'INSCRIRE A LA NUIT DU WEB ET DE L'INNOVATION

AddThis Sharing

Hide
Show