Refermer le menu

"La valeur des espaces publicitaires multipliée par 3 grâce à des campagnes mieux ciblées"

infos pratiques
"La valeur des espaces publicitaires multipliée par 3 grâce à des campagnes mieux ciblées"

Olivier Gérolami, président du Directoire du Groupe Sud Ouest, présentera lors de La Grande Jonction la collaboration engagée par Sud Ouest Publicité avec La Place Média 

Comment le Groupe Sud Ouest qualifie les données de navigation de ses lecteurs pour identifier leurs centres d’intérêts et redonne ainsi de la valeur à ses espaces publicitaires.

Témoignage le 17 octobre prochain lors de La Grande Jonction 
 

Entre les annonceurs publicitaires et les éditeurs numériques, une nouvelle relation se développe fondée sur la logique du gagnant-gagnant : l’achat programmatique. “Ce marché révolutionne la pub en profondeur”, constate Marion Parot, responsable du digital chez Sud Ouest Publicité (SOP), régie du Groupe Sud Ouest. La régie s’est lancée dans “le programmatique” il y a quelques mois et a vu tripler la valeur de ses espaces publicitaires en RTB (Real Time Bidding ou enchères en temps réel).

A l’origine de ce succès : un partenariat noué avec l’entreprise La Place Média à qui SOP confie la commercialisation de ses espaces publicitaires invendus. La Place Média fédère 200 éditeurs web issus du monde des médias et rassemble 30 millions de visiteurs uniques par mois.
Une audience que l’entreprise fait fructifier : des solutions techniques lui permettent de collecter (grâce à des cookies anonymes installés sur le navigateur) et organiser les données de navigation des internautes pour qualifier leurs profils et identifier leurs centres d’intérêts. La Place Média segmente ces audiences en combinant 80 variables, regroupées en 5 catégories : sociodémographiques, affinités, intérêts-produits, intention d’achat et habitudes de consommation.

Cette qualification approfondie de l’audience revalorise les espaces publicitaires disponibles, commercialisés le plus souvent par un système d’enchères en temps réel, et de manière automatisée : lorsqu’un espace devient disponible chez un éditeur, un annonceur peut instantanément y accéder via la place de marché de La Place Média, et  proposer une enchère.
En affinant le ciblage d’audience, le « programmatique » permet d’adopter une logique d’audience planning” (logique de cible) plutôt que de “media planning” (logique de support). Les campagnes s’avèrent plus efficaces pour l’annonceur et les espaces publicitaires mieux valorisés pour la régie.

La régie Sud Ouest Publicité offre ainsi aux annonceurs locaux l’accès à ces nouvelles techniques, qu’il s’agisse d’achat en RTB sur La Place Media ou de campagnes Display classiques (achat de bannières) sur l’ensemble des sites du Groupe Sud Ouest.
Sans le partenariat avec La Place Média, nous n’aurions pas pu qualifier aussi finement l’audience de nos sites, et cela nous aurait coûté très cher. Aujourd’hui, notre régie monte en puissance et diversifie son offre”, confirme Marion Parot.

L’adoption de l’achat programmatique au sein du marché de la publicité digitale est une tendance lourde : il a connu une croissance fulgurante de 125 % en 2013 (State of Programmatic Media report 2014). Alors qu’il captait l’an dernier 16 % des investissements publicitaires numériques en France, le programmatique devrait représenter, en 2017, près de 32 % du marché du display, selon l’Observatoire de l’E-Pub SRI-Udecam-PwC.



Photo : Fabien Magalon, Directeur Général de La Place Média

S'INSCRIRE À LA GRANDE JONCTION

AddThis Sharing

Hide
Show